« Le vignoble de Cahors et le développement du chemin de fer (19ème) » par Christophe BOUNEAU, historien

11 septembre 2018

De 1852 à 1937, les chemins de fer ont joué un rôle déterminant dans
la construction du marché national des vins. Or, Cahors a été l’une des préfectures les plus tardivement
desservies par le chemin de fer. La 1ère desserte remonte à 1869 (liaison Périgueux-Agen) et la 2ème à 1891
(axe Toulouse – Montauban-Brive).

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Aurore Del Vitto

Aurore Del Vitto

Responsable des relations presse & de la communication digitale
vous devriez aussi aimer