« Le valeur des vins de Cahors » par Jean-Pierre WILLOT, historien

11 septembre 2018

En 1928, au restaurant Le Terminus, un membre du Club des 100 conseille de fuir les grands
vins et recommande les vins cadurciens (« bonne note » pour le millésime 1893). En 1929, une enquête agricole du
Ministère indique que les vins de Cahors son » chauds, moelleux, bouquetés, agréables à déguster, partageant à la fois aux
qualités des vins de Bordeaux par leur bouquet, leur bonne tenue et leur corps et aux qualités des vins de Bourgogne,
par leur chaleur, leur moelleux et leur finesse ».

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Aurore Del Vitto

Aurore Del Vitto

Responsable des relations presse & de la communication digitale
vous devriez aussi aimer