« L’appellation Cahors est passionnante  », Alexis GOUJARD, journaliste dégustateur

17 septembre 2018

De 2014 à 2017, Alexis GOUJARD a dégusté les vins de  Cahors pour la Revue du Vin de France. Il avoue avoir été un peu perdu et dérouté à son arrivée, avec un cépage malbec donnant pas mal de muscle et d’acidité. Mais en 4 ans, il s’est passionné pour l’évolution de cette appellation désormais leader du Sud-ouest hors Bordeaux. En effet, les vins y sont plus fins, car moins extraits et moins marqués par l’élevage. Les vins ont de l’éclat, de la fraîcheur, de la tension. « Ce sont des vins qu’on a envie de boire ».  Aujourd’hui, s’enthousiasme-t-il, ce vignoble a une vraie dynamique, un vrai vivier de jeunes producteurs, dont la gamme de vins leur permet d’être aussi bien présents dans les établissements tendance que sur les grandes tables. Il conseille toutefois aux vignerons de ne pas perdre le côté racé du Cahors et donc garder l’équilibre entre le volume et la générosité sudiste et la fraîcheur calcaire, garante d’une plus grande buvabilité en jeunesse mais d’une conservation dans le temps.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Aurore Del Vitto

Aurore Del Vitto

Responsable des relations presse & de la communication digitale
vous devriez aussi aimer