« La success story du Malbec argentin », par Antonio MORESCALCHI, dirigeant fondateur d’une bodega en Argentine

17 septembre 2018

En juin 2014, Antonio MORESCALCHI raconta le choix de l’Argentine de miser collectivement sur le malbec à partir de la fin des années 90. Certaines bodegas visionnaires, dont Altos Las Hormigas (www.altoslashormigas.com), avaient  vu le potentiel de ce cépage plusieurs années avant. Il reconnut que le succès international du malbec a été finalement une surprise pour les Argentins eux-mêmes qui durant les années 90 croyaient beaucoup au Cabernet Sauvignon. Mais l’Argentine a su rapidement réagir et changer de stratégie. Aujourd’hui,  il ne voit pas de conflit entre les malbecs de Cahors et d’Argentine, mais une complémentarité. Pour lui, « Cahors a tout pour faire un grand vin », et donc écrire une nouvelle success story du malbec.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Aurore Del Vitto

Aurore Del Vitto

Responsable des relations presse & de la communication digitale
vous devriez aussi aimer