Vinovalie a le vin optimiste

25 novembre 2018

Vinovalie a le vin optimiste

La coopérative tarnaise prend un virage industriel ambitieux depuis quelques années. Son nouveau site de Saint-Sulpice constitue une belle vitrine de cette volonté de réinventer le métier de vigneron ; à la manière 4.0

La coopérative Vinovalie est la première entreprise à avoir pris place dans le parc d’activités des Portes du Tarn. La première tranche du projet est opérationnelle depuis l’été. Il s’agit d’un premier bâtiment de près de 12 000 m² qui abrite une unité d’embouteillage et de conditionnement en bag in box (BIB) ; un espace de stockage et des bureaux. Le site des Portes du Tarn, qui pourra conditionner d’autres vins que ceux de la coopérative, est dimensionné pour une capacité de 30 millions de bouteilles par an. Les trois anciens sites de production de Rabastens (Tarn) ; Fronton (Haute-Garonne) ; et Parnac (Lot) totalisaient une capacité de 17 millions de bouteilles.

« La production aux Portes du Tarn a commencé, confirme Jacques Tranier, directeur général de la coopérative. Pour l’heure, notre chaîne d’embouteillage fonctionne à 60% de sa capacité. Nous travaillons à l’optimisation de ce nouvel outil. Il y a des réglages à faire sur les automatismes, sur la continuité des flux, il faut former les gens… Cela devrait nous prendre jusqu’en septembre 2019 pour atteindre la pleine capacité de l’outil. »

Un vignoble conservatoire

Autour de ce premier bâtiment a aussi été planté un vignoble conservatoire de 3 hectares ; riche de de 36 cépages oubliés (350 pieds par cépage).

« Cela fait partie de notre travail de préservation de la diversité, précise Jacques Tranier. Nous allons vinifier ces cépages tombés dans les poubelles de l’histoire et étudier leur intérêt. Nous prévoyons de produire environ 10 hectolitres pour chacun d’eux. Peut-être allons-nous faire des découvertes surprenantes qui nous permettront de développer de nouveaux vins. »

Ces expériences ne pourront commencer qu’à partir des vendanges 2020, quand la vigne en sera à la quatrième feuille. D’ici là, la seconde tranche du site Vinovalie des Portes du Tarn aura été réalisée. Les travaux devraient commencer en septembre 2019 et se prolonger jusqu’à la fin du printemps 2020. Ils consisteront à construire un deuxième bâtiment abritant un caveau de vente au public ; et un chai de micro-vinification des cépages du conservatoire. Le site comprendra également un espace muséographique à partir duquel la coopérative souhaite développer l’oenotourisme.

Le projet Biovalie 2025

Pour Vinovalie, le projet des Portes du Tarn se veut aussi une démonstration de sa volonté d’inventer de nouvelles manières de faire et de vendre du vin. Au cours des dernières années, l’entreprise s’est montrée particulièrement active en matière de R&D. L’objectif est de donner à la coopérative une taille critique qui lui apportera une visibilité internationale. Mais surtout d’aller conquérir les nouveaux marchés se développant à l’export ; et de ne pas passer à côté des nouveaux modes de consommation. Bref, faire de la coopérative une entreprise décomplexée qui ; sans tourner le dos à l’histoire et à la tradition ; ne craint pas de travailler sur tous les fronts : l’économie, les nouveaux produits, la robotisation, l’environnement, le social…

Cette stratégie a pour nom Biovalie 2025 et se décline en sept axes. La biodiversité ampélographique : le conservatoire des cépages en est le fer de lance, mais la démarche peut s’appliquer à tout l’environnement paysager de la vigne. L’écologie de la plante : trouver les moyens de bannir les molécules chimiques phytosanitaires. L’oenologie : s’émanciper de l’utilisation des sulfites pour la conservation du vin. Le bien-être au travail : développer l’utilisation des robots pour réduire les tâches ingrates, pénibles ou répétitives (y compris la vendange). La valorisation des métiers : accompagner les jeunes qui souhaitent s’installer en viticulture par de la formation, du conseil, de l’ingénierie financière. La transparence des pratiques : information du public sur les produits et leurs modes de fabrication, oenotourisme. Le bilan carbone : réduction des consommations d’eau et de matières premières, transition au 100% énergie verte (au 1er janvier 2019).

Le projet de Vinovalie aux Portes du Tarn représente un investissement global de 17 M€.

La coopérative en quelques chiffres

20 millions de bouteilles par an

5000 hectolitres de stockage en cuves

450 vignerons

4 000 ha de vignes

156 salariés

46 M€ de chiffre d’affaires

Partager

Aurore Del Vitto

Aurore Del Vitto

Responsables des relations publiques et du digital
vous devriez aussi aimer
  • cahorsmalbec
CS v04

animée par l'Union Interprofessionnelle du Vin de Cahors

Nous contacter

Nous suivre

Made with by Terroir Manager​​

  • cahorsmalbec
CS v04

animée par l'Union Interprofessionnelle du Vin de Cahors

Nous contacter

Nous suivre

© Copyright 2018 - UIVC - Legal

Made with by Terroir Manager​​

Fermer le menu

EN VISITANT CE SITE, JE CERTIFIE QUE J’AI L’ÂGE LÉGAL POUR LA CONSOMMATION D’ALCOOL DANS MON PAYS DE RÉSIDENCE

X