Apprenez à connaître les vins rouges du Sud-Ouest de la France

19 janvier 2019
Fondé en 1988, le magazine Wine Enthusiast a pour but d’informer les consommateurs sur le monde des vins et des spiritueux ; de passer en revue des centaines de vins chaque mois ; et de couvrir l’ensemble des thèmes liés au vin ; tels que les divertissements, voyages, restaurants et les grands sommeliers. Publié 14 fois par an, le magazine compte 800 000 lecteurs dans le monde.

Dans un article publié en janvier 2019 ; le journaliste Roger Voss propose à ses lecteurs d’appendre à connaître les vins du Sud Ouest de la France | cliquez ici pour accéder à l’article original dans son intégralité 

Apprenez à connaître les vins rouges du Sud-Ouest de la France

Le sud-ouest de la France est riche en cépages autochtones. Sur les quelque 300 variétés cultivées dans la région, plus de 100 sont originaires de la région. Beaucoup d’entre eux restent chez eux, mais 2 sont devenus particulièrement importants sur la scène internationale: le Malbec et le Tannat !

Les deux variétés ont voyagé à l’étranger. Ils ont notamment réussi en Amérique du Sud , où Malbec s’est établi en Argentine et Tannat s’est installé en Uruguay, paysvoisin . Ils ont également pris racine en Australie et aux États-Unis, où leur importance a augmenté dans des États comme la Californie et Washington .

Mais leur patrie d’origine dans le Sud-Ouest de la France; continue d’être l’endroit où les raisins s’épanouissent véritablement le mieux. Dans les régions de Cahors pour le Malbec et de Madiran pour le Tannat. Les deux Appellations d’Origine Protégées (AOP) produisent de grands vins rouges qui imposent le respect ; qu’il s’agisse de bouteilles de valeur conçues pour le plaisir immédiat et quotidien ; ou de blockbusters audacieux conçus pour une cave pendant des décennies.

Ces régions, toutes deux fondées sur de vieilles traditions ; attirent maintenant l’attention du monde entier tout en respectant leurs origines. À Cahors, les deux dernières décennies ont été marquées par l’arrivée de nouveaux investissements et de nouveaux talents. Les pionniers locaux ont acquis des connaissances et acquis une dimension internationale. Le Madiran a évolué plus lentement, mais ses vins ont augmenté en finesse et en profondeur.

Certaines bouteilles haut de gamme de Cahors sont devenues chères ; mais dans les deux régions, le rapport qualité-prix est très avantageux: 30 $ et moins. Vous allez adorer ces vins pour leur authenticité et le plaisir à l’état pur qu’ils ont à offrir.

Cahors, ou le malbec d’origine

Le malbec a peut-être émigré en Argentine, mais il a d’abord été cultivé à Cahors. Le cépage enraciné ici depuis toujours ; et ses habitants, les cadurciens ne veulent pas que vous l’oubliez. C’est le Malbec Original ; ce slogan est omniprésent dans la région. Malbec et Cahors sont inextricablement liés. Produisant un vin rouge magnifiquement structuré ; le cépage trouve à la fois son foyer spirituel et sans doute sa plus belle expression, ici dans la vallée du Lot.

C’est un paysage spectaculaire: la rivière du Lot traverse une vallée profonde à travers le terrain accidenté de la région. Le fond de la vallée offre un mélange de vignes, de petits villages de pierre et de châteaux massifs. La rivière et ses nombreux méandres  rendent parfois difficile de savoir si vous vous trouvez sur la rive sud ou nord. À l’extrémité EST des vignobles, la ville de Cahors abrite une cathédrale médiévale richement décorée ; et un pont fortifié datant du XIVe siècle : le pont Valentré, qui traverse le Lot.

Les vignobles couvrent une superficie relativement compacte d’environ 4 000 hectares. Il ne faut pas plus de 45 minutes pour aller d’un bout à l’autre. Mais une diversité d’expressions du malbec en résulte ; en fonction de l’emplacement des vignes par rapport à la rivière.

«Le style de Cahors est passé des vins musclés à un style plus élégant et sophistiqué»

Explique Pascal Verhaeghe, propriétaire de deuxième génération et vigneron du Château de Cèdre . Ce changement n’est pas seulement stylistique, il découle également de l’attention portée à l’endroit où les raisins sont cultivés. « Chaque terrasse présente des sols et des styles de vin différents. Le malbec n’est pas qu’un raisin. C’est un raisin de quelque part. »  explique Jean-Luc Baldès, propriétaire et viticulteur du Clos Triguedina.

Il a été proposé de créer deux appellations distinctes de Cahors: une pour la vallée et les trois premières terrasses et une autre pour la quatrième terrasse, les pentes supérieures et le plateau au-dessus. Même s’il peut y avoir un conflit à Cahors, à propos de ce projet de hiérarchisation; c’est bien le signe que des efforts sont déployés par la région pour évaluer son avenir et en prendre le contrôle.

Ainsi, Cahors peut aujourd’hui se réaffirmer en tant que patrie du Malbec ; dans un monde viticole qui connaît déjà le cépage ; mais qui doit maintenant en comprendre les origines.

Partager

Aurore Del Vitto

Aurore Del Vitto

Responsables des relations publiques et du digital
vous devriez aussi aimer
  • cahorsmalbec
CS v04

animée par l'Union Interprofessionnelle du Vin de Cahors

Nous contacter

Nous suivre

Made with by Terroir Manager​​

  • cahorsmalbec
CS v04

animée par l'Union Interprofessionnelle du Vin de Cahors

Nous contacter

Nous suivre

© Copyright 2018 - UIVC - Legal

Made with by Terroir Manager​​

Fermer le menu

EN VISITANT CE SITE, JE CERTIFIE QUE J’AI L’ÂGE LÉGAL POUR LA CONSOMMATION D’ALCOOL DANS MON PAYS DE RÉSIDENCE

X