« De quoi, de qui malbec est-il le nom ? » par Pascal Griset et Léonard Laborie, historiens

11 septembre 2018

C’est bien certainement depuis Cahors que le cépage malbec a conquis le Bordelais avant
de s’embarquer pour le Nouveau Monde. Au XIXe siècle, il a en effet voyagé de la France vers l’Amérique du Sud,
où il s’est acclimaté au Chili et en Argentine, pour participer à la production du « vin de l’immigrant » et, un siècle
plus tard, à l’essor de vins d’exportation, avec l’appui renouvelé de savoir-faire et de capitaux français ».

Télécharger l’article

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Aurore Del Vitto

Aurore Del Vitto

Responsable des relations presse & de la communication digitale
vous devriez aussi aimer