Cahors, la grande dégustation sur Tellement Soif tv

19 août 2022

Antoine Gerbelle, journaliste et critique de vin est aujourd’hui rédacteur en chef sur la première web TV du vin (sans pub), “Tellement soif”. Et chroniqueur vin en liberté non surveillée dans l’émission “On va déguster” sur France-Inter.

Cahors, la grande dégustation sur Tellement Soif tv

Quelle dégustation ! Un niveau re.mar.quable. Découvrez notre sélection du meilleur du malbec français dans les millésimes 2020 et 2019.

Le 31 mars 2022 | Par Antoine Gerbelle

L’appellation Cahors dans le vignoble du Sud-Ouest

Excellente dégustation de Cahors. Je suis très enthousiaste. Enthousiaste parce que j’ai connu cette appellation il y a trente ans et c’était très compliqué. Il y a toujours eu des leaders sur cette appellation, des caves particulières et des négociants qui se sont posés des bonnes questions. Là, ils deviennent majoritaires.

Les prix, et c’est intéressant, vont de 9€ à 40€. Aujourd’hui, les très grandes cuvées de Cahors sont reconnues. C’est un signe aussi. Ce n’est pas seulement pour faire du mal à notre portefeuille que l’on a un vin cher, ça veut dire aussi qu’il y a une forte demande. Cela correspond à une demande internationale et il y a des Cahors aujourd’hui qui ont une vraie renommée internationale.

Le Cahors a su s’adapter

Les vignerons ont su adapter la vinification, le travail viticole autour de ce cépage qu’est le Malbec ; qui est vraiment la signature de Cahors. Et ça commence déjà par les vins jeunes. J’ai une série de millésimes 2020 qui est magnifique. Il y a 25 ans, aucune dégustation de Cahors commençait avec le millésime de moins de trois ans. Les vins étaient quasiment imbuvables tellement ils étaient durs.

Alors pour plusieurs raisons : on sait les vinifier de manière plus douce. On sait calmer les tanins à la vinification, on sait garder du fruit.

Et puis, il y a toute une partie des vins qui ne sont plus travaillés dans les barriques ; mais dans des contenants type amphores, béton, avec des volumes qui permettent d’affiner vraiment les tanins.

Et puis autre élément : le soufre. J’ai eu une série de vins sans soufre. Le Malbec qui a cette capacité de résistance ; et qui peut tenir naturellement avec que peut avoir la vinification sans souffre, es très belles acidités sur ses tanins. Si on sait bien le travailler sans souffre, si on évite toutes les dérives et les perturbations aromatiques ; et bien on arrive quelque chose de remarquable.

Les coups de coeur de la dégustation

Antoine Gerbelle – La grande dégustation de Cahors pour Tellement Soif Tv

Sur Cahors, c’est surement la dégustation la plus impressionnante du Sud-Ouest. Il y avait 35 échantillons et j’en ai écarté 4 ou 5. Après je suis obligé de faire un choix pour cette vidéo mais vous retrouverez d’autres Cahors dans les fiches de dégustation de Tellement Soif.

Clos Troteligotte – Kpot 2020 ● 12,50€

Une méga star. Si vous ne le connaissez pas, c’est urgentissime de le découvrir. On en a déjà souvent parlé. On sort de Cahors, et du Sud-Ouest pour aller chez les plus grands vignerons français. C’est remarquable. Cette cuvée est vinifiée sans protection, on plonge ! Et quand on sait bien nager, quand on sait bien observer, on sort des petits bijoux magnifiques comme ce K-pot 2020. « Le matin, chaque matin, tu t’efforceras d’être cet enfant qui enfonce sa main au fond de la gueule du chien » citation de la contre étiquette. Voilà très très beau en biodynamie. Et c’est accessible !

Antoine Gerbelle – La grande dégustation de Cahors pour Tellement Soif Tv / Clos Troteligotte Kor

Coup de cœur dans les Cahors glouglou. Et oui, pourquoi pas ? Cahors aujourd’hui ils peuvent tout se permettre. C’est ça une belle appellation. Une appellation, ce n’est pas un format, ni une description en quatre lignes qui correspond à des centaines de vins et des centaines de vignerons. Il y a possibilité sur les bons terroirs de produire tout type de vins. Ce qu’il faut, c’est le faire le plus naturellement possible bien évidemment avec le moins de bidouille et le plus d’observation et c’est ce qu’il se passe actuellement à Cahors.

Mas des Etoiles – Petite Etoile 2020 ● 9€

Le Cahors de soif, oui j’en veux, j’en veux ! Il existe. Frais, simple, jus de prune, bouche courte, ramassée, petits fruits. Vin de déjeuner, digeste, facile ! C’est sympa aussi d’avoir cette colonne de Malbec préparée arrondie pour le déjeuner !

Château Les Croisille – La Pierre 2020 ● 20€

Autre 2020 qui m’a tapé dans le palais, c’est la cuvée La Pierre du Château Les Croisille. Alors, pourquoi La Pierre ? Je le découvre en lisant la contre étiquette : c’est un vin qui a été vinifié et élevé dans une cuve en pierre taillée dans la roche calcaire. Je ne l’ai pas deviné à la dégustation. J’ai trouvé que c’était un vin coloré, fin, très souple, très tendre, poivré, qui appuie sur le raisin. Pas du tout d’élevage. La pierre préserve le fruit. Je ne sais pas si elle apporte grand-chose. Peut-être que par l’inertie thermique ; comme la pierre ne prend ni le chaud ni le froid ; ça doit apporter quelque chose, un peu comme une cuve béton mais avec un côté plus naturel avec de meilleures ondes. C’est joli, c’est une curiosité, mais c’est franc et juste.

Château du Cèdre – Extra Libre 2020 ● 15€

Où s’arrêtera-t-il ? J’ai évoqué sur Cahors des grands vignerons historiques, des grandes familles qui ont fait rayonner depuis longtemps le Cahors ; et c’est le cas du Cèdre. Si vous connaissez, j’espère, Cahors, vous avez forcément déjà goûté les vins du Château du Cèdre. Et bien là il se lâche dans une Extra-Libre 2020 sans soufre. Là j’étais bluffé !

Voilà typiquement le vin sans soufre qui va réconcilier tous les gens qui disent « je n’aime pas, c’est déviant ! c’est quoi ces arômes ? » Parce que chez les Verhaeghe, on ne rigole pas avec la précision dans les vins. Donc à mon avis, ils ont mis du temps à mettre au point ce travail très minutieux, de sortir ces jus généreux, précis sans soufre.

J’ai marqué [dans mes commentaires de dégustation] « pulpe de malbec au-dessus de la cuve, c’est précis, on a un jus, ça chocolate généreusement et ça finit en coulis ». Vous voyez l’esprit du vin ? On presse la grappe et on essaye de garder intact ce jus fraichement fermenté.

Antoine Gerbelle – La grande dégustation de Cahors pour Tellement Soif Tv / Château du Cèdre Extra Libre 2020

Mas Del Périé – Les Acacias 2020 ● 30€

Enorme coup de cœur aussi chez Fabien Jouves. Ce n’est pas un perdreau de l’année, c’est quelqu’un qui est aujourd’hui est fortement apprécié. Là c’est son parcellaire Les Acacias sur un calcaire, donc terroir du Causse. C’est un 2019, c’est ma plus grosse note de la dégustation. J’avoue que je suis impressionné par ce niveau de finesse.  

Etant dans une dégustation de Cahors, je sais exactement où je suis, j’ai mes repères. Mais desfois, j’ai envie de reproduire cette expérience complètement à l’aveugle au milieu d’autres vins. Et c’est vrai que le vin de Fabien Jouves, j’ai cinq lignes de commentaire, ça veut dire que je me suis enthousiasmé sur ce vin. En bouche c’est subtil. L’extraction super délicate, force minérale. Il y a plus de présence qui accompagne le fuit.

Je fais une petite digression sur ma note de dégustation : je réfléchis en ce moment à qu’est-ce qui pourrait être le caractère commun des vins rouges et blancs en biodynamie et c’est vrai que je trouve une expression crayeuse dans pas mal de ces vins. Je pense que c’est principalement dû à la maturité des raisins en biodynamie.

C’est long, c’est droit, et ça efface toute assèchement tannique potentiel du Malbec ! Là, je dis chapeau bas à Fabien Jouves pour les Acacias.   

Antoine Gerbelle – La grande dégustation de Cahors pour Tellement Soif Tv / Mas del Périé Les Acacias 2020

Château Combel La Serre – Au Cerisier 2019 ● 18€

Super vigneron ! Au Cerisier 2019, ça réconcilie un petit peu les anciens et les modernes. Il y a un très beau niveau de fruit dans cette cuvée, et puis il y a des notes fumées. Il y a un style plus classique : des tanins, de la texture. C’est le Causse dans la bouteille ! C’est vraiment un travail d’adéquation entre la viticulture et la vinification. Un super classique !

Domaine Cosse Maisonneuve – Les Laquets ● 30€

Dans le même esprit, Cosse et Maisonneuve. Grand classique que vous trouvez dans les belles maisons et caves à vins exigeantes. La biodynamie encore une fois qui permet de révéler toujours un peu plus la minéralité. C’est la cuvée Les Laquets. On n’hésite pas !

Le Vent des Jours – Les Calades 2019 ● 14€

Très jolie sensation. Jus éclatant, savoureux, suave et gourmand. Vraiment le plaisir de croquer dans ce Malbec bien mûr et sucré ; et il se digère bien. De belle soif ! Bravo ! Et je pense que c’est dans des prix assez sympa, c’est 14€ !

Domaine La Calmette – Bois Grand 2019 ● 29€

On a un jus assez époustouflant. C’est un parcellaire ce Bois Grand. C’est complexe, généreux, c’est vendangé tard et ça garde beaucoup de fraîcheur !  Je pense que c’est en partie pour ça que ce parcellaire a été isolé. C’est velouté, ça garde de l’énergie.

Le Malbec peut se vendanger très tardivement. Attention aux degrés, ça peut aussi monter haut. Vous voyez certaines références en vins argentins. Si vous les connaissez ces rouges argentins de Malbec, vous voyez ce que je veux dire. Il faut garder l’éclat, la pulpe !

On sent le geste sans brutalité. Un vin d’artisan d’art. Excellente note pour ce bois grand. J’aime aussi l’étiquette, le côté un petit peu dépouillé de cette étiquette.  

Antoine Gerbelle – La grande dégustation de Cahors pour Tellement Soif Tv / Domaine La Calmette Bois Grand

Château de Haute-Serre – Géron Dadine 2019 ● 45€

C’est boisé, c’est effectivement assez international comme style. Mais c’est fait avec beaucoup de précision, donc tous ces aromes de café un moka de la barrique, c’est des belles barriques ! On a un peu customisé version bois mais très très bien fait, ça ne sèche pas, c’est très digeste, très belle qualité !  

Chambert – Grand Vin 2017 ● 30€

Chambert aussi, très belle propriété. Quelle énergie dans ce vin ! Voilà, tous les gens qui pensent encore que Cahors, c’est un peu lourd, Cahors ça s’arrête un peu court, que c’est des boules de vin qui manquent de muscle, je vous conseille cette très belle cuvée ! On est dans les cuvées très haut de gamme mais ça vaut vraiment vraiment le coup. C’est super intéressant.

Antoine Gerbelle – La grande dégustation de Cahors pour Tellement Soif Tv / Château Chambert Grand Vin

Je rajoute Cahors dans ce classeur « Mais au fait, quelles sont les appellations qui bougent fort ? »

Retrouvez la vidéo intégrale sur le site web de Tellement Soif

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Aurore Del Vitto

Aurore Del Vitto

Responsable des relations presse & de la communication digitale
vous devriez aussi aimer