Vin de cahors, union interprofessionnelle des vins de cahors, viticulteurs, vignerons | vin de cahors, Syndicat de Défense de l’AOC Cahors, syndicat de snegociants | vignobles cahors et vins cahors- union interprofessionnelle des vins de Cahors UIVC | châteaux vins cahors, propriétaires vins cahors, vignerons et negociants cahors- union interprofessionnelle des vins de Cahors UIVC | conseils de dégustation vins de cahors- union interprofessionnelle des vins de Cahors UIVC | informations sur les vins de cahors- union interprofessionnelle des vins de Cahors UIVC | contactez-nous - union interprofessionnelle des vins de Cahors UIVC | espace viticulteurs - union interprofessionnelle des vins de Cahors UIVC

 
AROMES ET SAVEURS
DEGUSTATION
SERVICE
METS ET VINS




La robe 

Penchez le verre au-dessus d’une surface claire. La robe doit être limpide, sans élément en suspension. Appréciez son intensité, indice de concentration du vin. Dans les cahors jeunes, elle va du rouge intense, au noir d’encre. Observez également la nuance de couleur : de rubis (violet) à grenat, elle va vers le « tuilé » (orangé) puis le brun selon l’âge du vin.

Le nez 
Humez le vin dans le verre. Recommencez après l’avoir fait tourner. Appréciez l’intensité du nez et sa complexité (nombre de notes olfactives différentes). Avec un peu d’entraînement, vous parviendrez à nommer des familles d’arômes (boisé, floral, fruité…) puis des arômes.du XVIIIè siècle.


La bouche
L’important, c’est l’équilibre. L’acidité, la structure apportée par les tanins, le gras c’est à dire la chair et le velouté et enfin l’alcool doivent s’harmoniser.
Prenez un peu de vin en bouche et notez vos sensations dans le temps.
Les impressions sucrées se révèlent plutôt à l’attaque, tandis que l’acidité et la structure montent en milieu et en fin de bouche. La perception du gras, elle, diminue. Le rapport des saveurs se transforme mais il doit rester harmonieux…
Aspirez un peu d’air par la bouche et expirez par le nez. Cette action appelée rétro-olfaction permet une perception idéale des arômes. Appréciez leur puissance, leur complexité et le plaisir qu’ils vous procurent… surtout avec cette note finale fraîche.
Notez la persistance aromatique ou longueur en bouche. Plus cela dure après que le vin a quitté la bouche, plus le niveau du vin est élevé.

Un seau pour recracher 
Souvent, on n’ose pas. C’est pourtant le seul moyen d’apprécier plusieurs vins à la suite. Les vignerons mettent toujours un seau à votre disposition.

 


Réalisation & Hébergement WebFutur.com